FAQs

Quel est l’objectif de cette pétition ?

Tout en visant à susciter une discussion plus large sur la mobilité au Luxembourg, l’objectif premier de cette pétition est de lancer un débat à la Chambre des Députés sur l’idée d’un monorail au Luxembourg. Ce débat serait idéalement suivi par la mise en place d’un groupe de travail pour continuer à étudier les modalités et la faisabilité du projet, notamment par rapport à l’autoroute A4 reliant Luxembourg-Ville à Esch-sur-Alzette.

Selon des études préliminaires établies par le bureau d’ingénieurs « German RailGroup », une liaison de 18 km entre Esch-Belval et Luxembourg-Hollerich, avec des arrêts à Esch-Lallange, Foetz, Wickrange, Leudelange et Cessange, correspondrait à un trajet total :

  • d’une durée de 18 minutes,
  • avec une fréquence de cinq minutes aux heures de pointe,
  • permettant le transport de plus de 27 000 passagers par jour.

Quels sont les avantages du monorail ?

Le monorail est un moyen de transport en commun sûr, économique et fiable.

Il n’entrave pas le trafic routier et n’entraîne donc aucun accident de la circulation routière. Grâce à un système d’opération automatisé et surveillé, le risque de collisions frontales ou de déraillements de rames est nul.

Le monorail est un moyen de transport économique. En effet, il est facilement adaptable à la topographie et ne requiert aucune acquisition ou expropriation de terrain. Son investissement est rapidement rentabilisé grâce à des coûts de maintenance relativement faibles. En outre, il procurerait des effets bénéfiques sur l’économie, l’emploi et le tourisme dans le pays.

Le monorail s’intègre parfaitement dans l’environnement des transports existants. De plus, les avantages écologiques de cette solution sont multiples : faible consommation d’énergie grâce à sa légèreté, réduction des émissions de CO2 et possibilité de le faire opérer exclusivement à base d’énergies renouvelables.

Lire le dossier complet.

Pourquoi le Groupe Guy Rollinger se mobilise-t-il pour cette idée de monorail, quel est son intérêt ?

C’est en son nom personnel mais aussi en tant qu’entrepreneur et employeur que Guy Rollinger s’engage depuis une décennie pour une action conséquente et courageuse pour le désengorgement des routes au Luxembourg, un intérêt partagé avec beaucoup d’autres citoyens et frontaliers du Luxembourg.

Quelle est la durée du trajet entre Esch-Belval et Hollerich-Bouillon ?

Avec cinq arrêts sur le trajet, le bureau d’ingénieurs « German RailGroup » estime dans son étude préliminaire que la durée du trajet est d’environ 18 minutes. Cette estimation varie évidemment en fonction du nombre d’arrêts et de la durée de chaque arrêt.

En combien de temps le monorail peut-il être construit ?

La durée de construction pour la ligne Esch-Belval/Hollerich-Bouillon n’a pas fait l’objet d’une estimation exacte. Toutefois, en plus des avantages en termes de sécurité, d’économie et d’environnement, le monorail dispose d’une facilité de mise en place. D’abord, l’installation est simple grâce à la possibilité de travailler avec des modules préfabriqués. Les adaptations sur les infrastructures existantes sont limitées et, grâce à une implantation sur des terrains appartenant à l’État (les autoroutes existantes), il n’y aurait pas de besoin d’acquisition ou d’expropriation de terrains supplémentaires.

Combien coûte une connexion monorail telle que celle proposée pour relier Luxembourg-Ville et Esch-sur-Alzette ?

L’investissement dépend largement du nombre d’arrêts ainsi que du nombre de trains achetés. L’étude de faisabilité réclamée par la pétition sera donc la base pour une estimation fiable de l’investissement.

À quelle vitesse un monorail circule-t-il ?

Les distances à parcourir au Luxembourg ne justifient pas un monorail à sustentation magnétique, connu pour circuler à très grande vitesse. Le concept proposé pour le Luxembourg consiste en un monorail sur pneus, circulant à une vitesse moyenne de 80 à 100 km/h.

Quelles sont les émissions sonores émises par un monorail ?

Le bruit généré par le monorail est inférieur à 65 dB. En comparaison, l’émission sonore d’un bus se situe entre 70 et 75 dB. L’échelle des décibels étant logarithmique et non linéaire, le bruit d’un bus revient ainsi à plus du double du bruit du monorail.

Les ponts passant sur l’autoroute ne représentent-ils pas d’importants obstacles ?

Le principe du monorail et de sa conception technique peut sans problème gérer la pente nécessaire pour passer au-dessus de tous les ponts se trouvant sur le tracé existant.

Des investissements considérables dans les infrastructures ferroviaires ont été annoncés. Quelle est la valeur ajoutée du monorail par rapport à ces investissements ?

Au niveau des investissements dans les infrastructures de mobilité, des efforts considérables sont en effet entrepris. La mise en place du tram et des P&R périphériques ainsi que l’amélioration du réseau ferroviaire s’inscrivent dans un système multimodal qui, grâce à des points d’interconnexion judicieusement choisis, assurera des gains de temps au fur et à mesure de son développement. Les grands projets actuels que sont l’extension de la Gare de Luxembourg, l’extension de l’A3 à trois voies, l’aménagement d’une nouvelle ligne ferroviaire entre Luxembourg et Bettembourg ou encore le réaménagement de la Gare d’Ettelbruck s’ajoutent à cette stratégie et sont indispensables.

Le monorail s’intégrera dans le système multimodal qui est en train de se mettre en place et pourra rapidement et visiblement renforcer les capacités de transport sur les grands axes autoroutiers. Il réduira significativement le trafic de façon simple et rapide.

Des solutions innovantes dans le domaine de la mobilité douce sont de plus en plus promues par l’État et par nombre d’employeurs. Pourquoi ne pas investir davantage dans ces solutions ?

En ce qui concerne les alternatives de la mobilité douce, le vélo reste le privilège des personnes vivant à proximité de leur lieu de travail. Les solutions telles que le télétravail, le car-sharing ou encore le car-pooling, désormais promues par certains grands employeurs, en sont encore à leurs débuts. Elles requièrent donc des changements d’habitude et la mise au point d’outils technologiques avant d’avoir un impact concret sur la mobilité générale et sur le tracé de l’A4 en particulier. Innovant en termes de mobilité douce, le monorail présente des avantages du même ordre mais les atouts qui le distinguent sont sa facilité de mise en œuvre et la rapidité de l’impact qu’il aura sur le désengorgement des voies de circulation.

Quelles autres villes dans le monde disposent d’un monorail ?

Le monorail existe sous différentes variantes à travers le monde et il a déjà fait ses preuves. Sa rapidité, sa fiabilité, sa sécurité et surtout son respect pour l’environnement tant au niveau de l’installation que du fonctionnement ont convaincu les nombreuses villes, agglomérations ou régions qui en disposent. Dubaï, où se tiendra l’exposition universelle en 2020, n’en est qu’un exemple. En voici un aperçu plus large.

Est-ce que des connexions au-delà des frontières du Luxembourg sont envisageables ?

Selon le bureau d’ingénieurs « German RailGroup », il serait effectivement envisageable de prolonger par exemple la ligne Luxembourg-Bouillon/Esch-Belval jusqu’à l’Écocité, Audun-le-Tiche et Villerupt. Des opportunités similaires d’extension se présentent également sur les autres axes autoroutiers.

Le monorail, un atout pour le Luxembourg ?

Selon toutes les prévisions, le Luxembourg devrait poursuivre sa croissance économique et démographique au cours des prochaines décennies, alors que le développement de ses infrastructures de transport ne parvient pas à suivre la même courbe. Au vu de la situation actuelle qui affecte déjà fortement la qualité de vie au Luxembourg il est temps de faire de la mobilité une priorité afin d’agir rapidement et de manière déterminée sur le long terme.

C’est pour cette raison que cette initiative citoyenne réclame un débat public à la Chambre des Députés et, le cas échéant, une étude de faisabilité sur le projet d’un monorail entre Esch-Belval et Luxembourg-Hollerich.